JUAN PEREZ ESCALA

Né en 1979 en Argentine, son enfance est bercée par le théâtre et la marionnette. Avec son père comédien à la Comédie d’Argentine et directeur du théâtre « del bosque » à la Plata et ses proches marionnettistes, il apprend à fabriquer les marionnettes et à inventer des histoires. Après le lycée des Beaux-arts en Argentine il débarque en France pour rejoindre son père installé en Bretagne. De là il devient sculpteur de figurines en résine et intègre le milieu artistique breton par la rencontre avec la Cie Tro-Héol.

 

Touche-à-tout et autodidacte, Juan s’intéresse depuis son adolescence aux films d’animation. Il travaille quelques temps pour Disney, apprend le processus de création des films, dessine et crée des figurines. Fort d’un savoir-faire de longue date, il crée la compagnie Singe Diesel en 2011.

 

Parallèlement, Juan Perez Escala nourrit un profond attachement à l’éducation artistique. Rencontrer, échanger avec autrui ne lui a jamais fait peur même quand il s’agit d’aller dans les favelas d’Argentine où la police ne rentre pas. En France il découvre l’éducation populaire. Il accompagne pendant 3 ans des groupes de jeunes au festival d’Avignon lui permettant également de rencontrer de nombreux artistes.